Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Informations du 7 septembre 2022

Intervention de Monsieur FLORANGE
Sécurité – Sûreté – Défense 

ENVOL

Afin d’aider les enseignants qui rencontrent des difficultés, la DIEC de Franche Comté a mis en place un dispositif d’accompagnement : ENVOL

Trois référents 1er et 2nd degrés, interviennent tout au long de l’année pour répondre aux besoins des enseignants.

Les difficultés peuvent être :

  • D’ordre pédagogique
  • De gestion de classe
  • De motivation
  • De relation…

Le Chef d’établissement ou l’enseignant peut contacter ENVOL.

 

Après une première rencontre, les modalités d’accompagnement sont définies : formation, tutorat, accompagnement personnel, aide à la reconversion…

Information aux enseignants  à afficher en salle des professeurs

Informations sur le site  à cette adresse.

N’hésitez pas à contacter ENVOL

Documets utilisés ou produits pendant l’AG des chefs d’établissmeent du 11 juillet 2022

 

 

 

Il n’y a pas d’extrait, car cette publication est protégée.

Dispositif ENVOL

ENVOL est un dispositif à destination des enseignants des établissements de Franche Comté qui rencontrent des difficultés dans leur métier. Il a été institué et est animé par la DIEC -Direction interdiocésaine de l’Enseignement Catholique de Franche Comté.

Trois enseignants, formés à l’écoute et l’accompagnement consacrent du temps à cette mission. Le dispositif est piloté à la DIEC par l’adjoint pédagogique et la directrice de Formiris.

1.    Le repérage des difficultés

Un chef d’établissement qui observe qu’un enseignant rencontre des difficultés professionnelles prend contact avec un membre de la DIEC ou l’enseignant référent du dispositif relais pour leur réseau, afin de faire part de la difficulté rencontrée.

Avant de mettre en route les démarches, le chef d’établissement informe l’enseignant de la demande d’aide qu’il va formuler auprès du dispositif ENVOL.

Un enseignant souhaitant avoir un contact avec le dispositif peut être à l’initiative de la démarche et prendre contact directement avec un membre de la DIEC ou l’enseignant référent relais pour le dispositif. Le référent l’informera du fonctionnement du dispositif ENVOL et décidera avec lui, à la fin de la première rencontre, de l’ouverture ou non d’un dossier d’accompagnement professionnel. Si un dossier est ouvert, l’enseignant référent du dispositif se rapprochera du chef d’établissement.

Les situations de difficulté évoquées directement auprès des membres de la DIEC sont relayées systématiquement à l’enseignant référent du dispositif concerné.

2.    Le choix du dispositif ENVOL

Les difficultés rencontrées peuvent être d’ordre pédagogique ou de gestion de classe. Elles peuvent concerner la motivation, les relations ou d’autres problèmes …

Toutes les difficultés rencontrées par les enseignants sur le terrain ne relèvent pas d’une prise en charge par le dispositif ENVOL.

La mise en place du dispositif ENVOL nécessite l’accord de l’enseignant concerné.

3.    L’ouverture du dossier de demande d’aide

Lorsque l’enseignant en difficulté a été informé par son chef d’établissement de la possibilité d’un suivi par le dispositif ENVOL, l’enseignant référent du dispositif lui propose un rendez-vous afin d’échanger avec lui et de préciser, toujours avec lui, des objectifs d’accompagnement.

À la suite de cet entretien l’enseignant référent du dispositif ouvre un dossier pour l’enseignant concerné.

L’accord de l’enseignant rencontrant des difficultés et celui du chef d’établissement sont indispensables pour la mise en place du dispositif d’accompagnement. Ils devront donc, à cette étape, apposer leurs signatures sur le dossier de prise en charge constitué par l’enseignant référent du dispositif ENVOL.

4.    La mise en place du dispositif d’accompagnement

Les situations des enseignants sont discutées lors des rencontres des référents avec les membres de la DIEC. Ces rencontres permettent de préciser les étapes pour monter et/ou réguler le dispositif qui est mis en place pour aider l’enseignant. Les dossiers de demande d’aide sont transmis, complets, à la DIEC.

L’accompagnement prend des formes multiples. Il peut s’appuyer sur des visites, des échanges, de la formation, du tutorat … Le référent facilite la construction du dispositif de prise en charge. Il n’en assure généralement pas la mise en œuvre.

Les membres du groupe ENVOL sont tenus par un devoir strict de confidentialité.

5.    Le suivi du dispositif d’accompagnement

Par des contacts réguliers avec le chef d’établissement et l’enseignant, l’enseignant référent du dispositif s’assure des effets et du suivi du dispositif.

La fiche de suivi, consultée et signée deux fois dans l’année par l’enseignant et le chef d’établissement, est insérée dans le dossier archivé à la DIEC.

6.    Illustration du travail du dispositif

Ces dernières années les référents sont intervenus dans une trentaine de situations.

Quelques exemples :

  • Ils ont répondu à la demande d’une enseignante qui se faisait chahuter par ses élèves et qui n’arrivait pas à trouver de solution.
  • Ils ont accompagné, un enseignant qui ne trouvait plus de sens à son métier.
  • Ils ont suivi un enseignant après son inspection qui avait révélé des problèmes didactiques
  • Ils ont rencontré une enseignante dont les relations avec ses collègues, les parents ou d’autres adultes étaient compliquées

 

Les dispositifs d’accompagnement sont variés. Ils sont individualisés et adaptés aux besoins.

Quelques exemples :

  • Observation dans la classe, suivi d’un échange et d’un accompagnement ciblé.
  • Mise en place d’un tutorat pédagogique ou didactique.
  • Proposition de formation en lien avec la problématique.
  • Aide à la reconversion.
  • Mise en lien avec les services du rectorat notamment le service des ressources humaines

7.    Contacter Envol

Courriers

Mouvement 2022

Fiches de poste :

 

Il n’y a pas d’extrait, car cette publication est protégée.