Du théâtre en un clic

Pour entretenir le plaisir de spectateur

Des captations théâtrales gratuites pour le confinement

« Au spectacle en 1 clic ! »

Des classiques

  • Roméo et Juliette, de Shakespeare ; 2h26 – 4e à Lycée. Mise en scène Camille Giacobino – Une jeune compagnie suisse très dynamique
  • *L’Ecole des femmes, de Molière – 1h53 -4e à Terminale – Jusqu’au 30 Avril. Mise en scène  très contemporaine de S.Braunschweig (2018) – Théâtre national de l’Odéon –
  • Tartuffe, de Molière – 2h10 – Lycée – Jusqu’au 30 Avril. Mise en scène  de S.Braunschweig  – Création 2008 TNS
  • Le misanthrope, de Molière – 2h46 – Lycée- Jusqu’au 30 Avril. Mise en scène  de S.Braunschweig  – Création 2003 TNS – Lycée –
  • L’avare, de Molière – Mise en scène Catherine Hiegel – 2h16 – Collège- Jusqu’au 20 Avril. Création Comédie Française 2009 – Avec Denis Podalydès dans le rôle-titre.
  • Molière, film d’Ariane Mnouchkine. (1978) ; Avec Philippe Caubère. Film multi-récompensé. Long (4h), et au rythme assez lent, il contient toutefois de nombreuses scènes magnifiques.
  • Le Cid, de Corneille – 2016 – 2h18- Mise en scène Yves Beaunesne – 4e à Lycée-  Jusqu’au 30 Avril. Belle scénographie ; une des plus belles histoires d’amour contrarié….  et qui finit bien.
  • Bérénice, de Racine – 2h28 – Lycée – Jusqu’au 30 Avril. Mise en scène Célie Pauthe – Création 2018 CDN de Besançon –
  • Phèdre !, de François Gremaud – 2019 – 1h38 -4e à Terminale –  Jusqu’au 31 décembre. Filmé au Théâtre Vidy de Lausanne –Révélation au festival d’Avignon 2018 – Seul en scène à la fois instructif et désopilant –
  • *Le jeu de l’amour et du hasard, comédie de Marivaux – 1h40 – 4e à Terminale – Jusqu’au 30 Avril. Mise en scène de Benoit Lambert, TDB Dijon, avec de jeunes acteurs (2018) –
  • L’île des esclaves, de Marivaux – 1h36 – Mise en scène Jacques Vincey 2019 – Jusqu’au 30 Avril. Avec une troupe de jeunes acteurs épatants. Belle scénographie et un final très original.
  • La dispute, de Marivaux – 1h05 – Mise en scène Jacques Vincey Jusqu’au 30 Avril. Avec les comédiens du jeune théâtre de la région Centre-Val de Loire.
  • Les fausses confidences, de Marivaux – Adaptation cinématographique de Luc Bondy – 2016 – 1h26 Avec Isabelle Huppert, Bulle Ogier et Louis Garrel – Jusqu’au 30 Avril.
  • Ruy Blas, de Victor Hugo – 2h10 – Mise en scène Yves Beaunesne – 3e à LycéeJusqu’au 24 octobre Captation été 2019 aux fêtes nocturnes du château de Grignan –
  • L’hôtel du libre-échange, de Georges Feydeau – 2h30 – Jusqu’au 19 Juin Pour se détendre et rire un peu. Excellente interprétation. Création Comédie Française 2019
  • Antigone, de Jean Anouilh – 1h56 – 4e à Terminale (Programme 3e) Mise en scène de Nicolas Briançon (2003), avec une excellente Barbara Schulz –
  • Meaulnes, d’après Alain Fournier – 1h32- 3e à Terminale Mise en scène de Nicolas Laurent – Création 2019 CDN de Besançon – Emouvant, poétique et drôle –
  • Peer Gynt, d’Henrik  Ibsen – 120mn – 3e à Terminale – Jusqu’au 21 septembre Mise en scène de David Bobée(2019) – Spectacle très beau,  visuel et musical,  et très physique  –

 

Les comédies de Molière au collège,

Théâtre contemporain

  • Cendrillon, de Joël Pommerat – 1h40 – Création 2012. Collège – Lycée. Réécriture contemporaine et fabuleuse du conte mythique dans un univers imaginaire et fascinant. Puissant, inventif, terrifiant, et de surcroît très drôle. Jusqu’au 24 Avril.
  • Breaking the news, d’Alexandra Badéa – 1h15 – Création 2019 – Lycée – Jusqu’au 30 Avril Sommes-nous prêts à croire ce que disent les médias ? Combien de manipulations se dissimulent derrière ces canaux de communication ? Texte d’une autrice contemporaine majeure.
  • L’atelier, de Jean-Claude Grumberg – 2h10 – Ecrit en 1979 – 4e à Lycée- Jusqu’au 30 Avril Pièce multi-récompensée aux Molière 1999 – Dans le Paris de l’immédiat après-guerre (1945-1951), les ouvrières d’un modeste atelier de confection tentent de recomposer leurs vies. L’atelier vit à son rythme, abritant les chagrins et les joies de tout ce petit monde. Entre rires et larmes, Jean-Claude Grumberg évoque ses souvenirs d’enfance.
  • Je marche dans la nuit par un chemin mauvais, de Ahmed Madani – 1h29 – 4e à Terminale Pièce contemporaine(2015) qui a reçu de nombreux prix et qu’on retrouve dans certains manuels de français collège (Belin 3e) ;
  • Derniers remords avant l’oubli, de J.Luc Lagarce – 1h42 – Lycée – Jusqu’au 30 Avril. Mise en scène de Jean-Pierre Vincent – Une des plus belles pièces de Lagarce, pour découvrir son écriture si singulière, et son humour plein de cruauté.
  • Le pays lointain, De J.Luc Lagarce – 2h15 – Lycée – Jusqu’au 30 Avril. Montage intégrant au Pays lointain des extraits de trois autres textes de Jean-Luc Lagarce
  • La devise, de François Bégaudeau – 55mn – 2015 – 3e et Lycée – Jusqu’au 30 Avril.  Mise en scène de Benoit Lambert. Théâtre immersif et frontal, filmé dans une classe de lycée. Une tentative de réponse théâtrale à « l’après-Charlie ». Spectacle qui interroge mais qui reste dans un registre humoristique.
  • La tente, de Claude Ponti – 44mn – Création 2019/Cie du Sarment – Dés 6 ans- Jusqu’au 30 Avril. Fantaisie nocturne pour deux comédiennes, un musicien, un vidéaste et quelques monstres, par l’un des plus importants auteurs jeunesse en France.
  • L’amour vainqueur, d’Olivier Py – 1h02 – Opérette  pour jeune public- Jusqu’au 30 Avril.  Dans un monde en guerre, une jeune fille peut-elle écouter ses désirs ? Réponse en chansons, inspiré d’un conte des frères Grimm.
  • Sales gosses, de Mihaela Michailov – 1h15 – 5e à Seconde – Jusqu’au 30 Avril  Mise en scène Michel Didym – CDN Nancy  Une petite fille rêveuse et ascolaire devient la cible de sa maîtresse et de ses camarades de classe. Une pièce coup-de-poing qui met en lumière la question de nos pratiques et de nos politiques pédagogiques confrontées à la recherche forcenée de la rentablilité et de la productivité.
  • M comme Méliès1h27 – 2018 – Prod. CDN de Caen – Tous publics dés 8 ans – Jusqu’au 30 Avril . Texte et mise en scène Élise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo à partir de films et d’écrits de Georges Méliès. On découvre la naissance du cinéma et des effets spéciaux dans un spectacle instructif, féérique, magique, et très drôle.
  • Ils n’avaient pas prévu qu’on allait gagner (2019) – 1h25 – Lycée- Jusqu’au 27 décembre. Mise en scène par Jean-Louis Martinelli à partir des récits de l’actrice et auteure Christine Citti.La réalité sociale des foyers d’accueil d’urgence pour mineurs restituée de manière vibrante.
  • Pavillon noir, du collectif OS’O – Création du CDN Tours (2018)- 2h12 – Lycée- Jusqu’au 30 Avril. Un jeune collectif d’auteur.e.s qui rencontre un jeune collectif de comédien.n.e.s :  un ton mordant et  résolument contemporain sur des sujets d’aujourd’hui : hackers, deep web, rencontres virtuelles, bitcoins…

Danse/Cirque et théâtre visuel (Tout public)

  • Le Cirque invisible, de Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thierrée – Petite capsule de 6mn  Lui, avec ses tours de magicien, elle, avec sa grâce d’elfe éternelle,  domptant les chimères, concentrée sur les métamorphoses fabuleuses qu’elle organise. Tous deux illuminent le plateau d’inventions, de générosité.
  • La nuit du Cerf, par le Cirque Le Roux – 86mn – 2019 – Jusqu’au 23 décembre Pièce absolument incroyable, mêlant cinéma des années 70, théâtre et arts du cirque, La nuit du Cerf est la nouvelle création du Cirque Le Roux. C’est l’histoire d’une étrange famille qui se retrouve à l’occasion de la mort de leur mère et qui nous emporte dans une nuit pleine d’émotions. Aussi drôle que poétique !
  • Golden Stage Tour– 1h07- 2019- Jusqu’au 28  décembre. Rendez-vous régulier des amateurs de danse hip-hop. Pour la saison 2019-2020, le Golden Stage s’empare du “Futurisme” et réunit pour l’occasion les collectifs Géométrie Variable (France) et El Squad (Japon). Epoustouflant. A voir de préférence sur grand écran, avec du SON.
  • Queen BloodChorégraphie d’Ousmane Sy – 1h08- Jusqu’au 27 décembre. Tentative d’exploration des féminités dans la House Dance. Avec sept danseuses venues des quatre coins du hip-hop. Virtuosité de parcours personnels dansés dans des univers musicaux distincts (acoustique et électronique). Une démonstration de grâce et de puissance.
  • Lands End (La fin des terres), de Philippe Genty,  1h21 – 2006 – 6e à Terminale . Référence mondiale (années 90 et 2000) dans le théâtre de marionnettes, d’objets, et théâtre « noir » – Des spectacles visuels, magiques, et fascinants, accessibles à tous – –
  • Oh Boy ! , de Marie- Aude Murail – 1h07 -5e à Seconde – Adaptation du roman paru en 2000 et multi-récompensé ; Mise en scène Olivier Letellier, Théâtre du phare – Molière jeune public en 2010 –
  • Lewis versus Alice, de Macha Makeieff ; 2h – Jusqu’au 11 juillet . Spectacle présenté au festival d’Avignon 2019 ; – Macha Makeïeff revisite avec fantaisie l’univers poétique et excentrique de Lewis Carroll dans un spectacle musical interprété par avec une troupe joyeusement fantasque de comédiens-musiciens-danseurs. Très beau visuellement, mais un peu complexe à suivre cependant

Epidémie de Covid-19

Pendant l’épidémie de Covid-19, la Diec et les établissements de l’Enseignement Catholique restent à votre écoute et à votre disposition.

Protégé : Déploiement de Pix dans les établissements du Second Degré

Il n’y a pas d’extrait, car cette publication est protégée.

Fondation St Matthieu F.Comté : un partenariat avec le Groupe 1000

Le directeur du Groupe 1000 réitère son soutien à la Fondation Saint Matthieu.