Prise en charge des élèves en difficulté

« Oser l’innovation pour réussir »

  Institution

François CARTANNAZ

 Etre une école inclusive, nous amène à accueillir un certain nombre d’élèves en difficulté.

  • Au sein de l’école, une réflexion a été menée depuis plusieurs années sur l’aide à apporter à ces enfants de manière à viser la réussite de chacun.
  • Des ateliers d’aide pédagogique complémentaires sont mis en place le mercredi matin sur 12 séances de 3 heures.

Le choix de l’équipe s’est porté sur le partage de ce temps de travail en 2 étapes :

  • Aider les enfants sur leurs difficultés ponctuelles en mathématiques et en français, ainsi que l’aide aux devoirs (méthodologie).
  • Ateliers visant à développer la confiance en soi et l’expression orale (sophrologie, jeux d’expression, lecture de textes, jeux de société et de créativité).

Cette aide est proposée après échange au sein de l’équipe éducative, lors de concertation, à des enfants à besoin particuliers, souvent des enfants « dys ».

Des objectifs précis sont définis par atelier et sont différents de ceux mis en place en classe dans le cadre de suivi (PPRE, PPS, PAI).

Le projet est présenté aux enfants sur la base du volontariat comme un défi à relever pour mieux réussir sous la vigilance de l’adulte. Les enfants sont motivés et la contrainte du mercredi matin disparaît.

L’équipe sent le bénéfice de ces activités, la sophrologie est un véritable soutien et les enfants sont apaisés. Chaque enfant sait réinvestir de lui-même ce qu’il a vécu lors de ces ateliers, au sein du groupe classe.

  • La liaison école/collège a impulsé la poursuite du travail par ateliers au sein du collège.

Des séances de sophrologie sont proposées pendant les cours, et les élèves adhèrent sans avoir le souci de manquer des heures. Le travail réalisé pendant celles-ci leur est transmis par des élèves correspondants ou par l’enseignant lors de l’accompagnement pédagogique.

Il était important pour l’équipe enseignante des deux unités pédagogiques de collaborer ensemble sur le bien-être et la confiance de chacun, afin de relativiser et mieux comprendre la situation réelle de l’enfant.

Le suivi de l’élève est donc assuré de la GS à la 3ème  par tous les enseignants et sous la responsabilité des chefs d’établissement. Il est intéressant de mener à bien des projets  de l’école au collège pour que la scolarité se déroule dans les meilleures conditions possibles.

Nous gardons à l’esprit qu’innover dans des projets, tels que celui qui est mis en place, est une lourde tâche et que l’investissement y est important. Mais l’innovation est sans aucun doute une vigilance à avoir quant à la pérennité de l’établissement.

  • Le vivre-ensemble est un point indispensable pour notre établissement catholique.

Nous constatons une réelle efficacité quant à la confiance en soi, la reconnaissance de l’élève au sein du groupe classe et la gestion de la « pression » lors des examens.

Les parents ressentent l’intérêt de ce temps de partage, d’écoute et de travail sur soi. Les enfants sont plus apaisés, même à la maison, alors qu’ils sont en pleine adolescence.